Faïence pas cher : de la bonne humeur pour votre intérieur

Rendue célèbre grâce à ses merveilleux dessins et au carrelage unique qu’elle permet d’avoir, la faïence est en réalité une poterie d’argile cuite, tout comme la céramique. Sa magnifique couleur lui vient de l’application d’une couche d’émail appelée glaçure. Lorsque sa couleur naturelle n’est pas blanche, ce type de revêtement est recouvert d’une glaçure à base d’étain qui cache son coloris réel et lui donne un aspect blanc et brillant. Dans le cas où elle est naturellement blanche, les artisans lui appliquent plutôt une glaçure à base de plomb pour rendre brillante et satinée la teinte originale.

faience

Les origines de la faïence

Apparemment, les premiers morceaux de faïences ont été découverts en Irak vers le 9e siècle. Cette forme de revêtement a ensuite voyagé à travers les continents et les âges, s’exportant en Égypte, puis en Perse, en Espagne et en Italie où elle apparaît à l’époque de la Renaissance. La ville italienne de Faenza sera son berceau en Europe, et c’est d’ailleurs du nom de cette ville que lui vient son appellation « FAIENCE ». Elle poursuivra par la suite son voyage au travers de l’Europe en faisant une escale aux Pays-Bas espagnols au 16e siècle, puis elle franchira les frontières de l’Angleterre et de la France avant que son procédé de fabrication ne soit connu sur tout le continent.

Le procédé de fabrication de la faïence

Une première cuisson permet d’obtenir le biscuit de faïence (murale ou de sol), morceau de poterie solide de couleur ocre. Ce biscuit passe ensuite à la glaçure, à haute ou basse température. Dans le cas d’une glaçure à haute température, le biscuit est trempé dans l’émail d’étain, et le décor final est irréversible et donne souvent lieu à un carrelage aux couleurs vives. Par contre, avec une glaçure à basse température, on peut avoir des couleurs plus douces, et on peut même ajouter des filaments d’or à la poterie. Seulement, chaque couleur est ajoutée une à une, et selon le modèle, on peut avoir jusqu’à 60 cuissons à petit feu avant d’achever le design du carrelage.

faience

Les artisans produisent également un biscuit avec l’argile blanche couleur ivoire. Mais un tout autre procédé est employé dans ce cas. Le décor ou motif du carrelage faïence est posé à la main ou imprimé avec du papier de soie sur le biscuit, puis celui-ci est passé à la glaçure plombifère. C’est cette technique qui a été développée en France dès le 18e siècle et qui est actuellement pérennisée lors des procédés industriels de production de la faïence.

Vue sur ce revêtement en Europe

La France compte à elle seule près de 1 300 faienceries régionales. Chacune d’elles a développé, selon son art et sa culture locale, des pièces de faïences uniques et personnalisées sur la base de la méthode anglaise de fabrication qui se base sur la glaçure plombifère. Il est à noter que cette céramique ne sert pas exclusivement comme revêtement de mur ou de sol, mais qu’elle permet également de fabriquer des ustensiles de cuisine, des couverts, des œuvres d’art, etc.
Ce revêtement est également produite en Belgique. Le centre de fabrication le plus célèbre du royaume est celle des frères Bosch à Louvière. En Italie, il y a bien sûr les faïenceries de Faenza, mais aussi celle de Toscane, de Vénétie, de Sicile, etc. En Suisse, la plus grande connue à ce jour est celle de Bonfol.

faience

Pose et usage du revêtement

La faïence est conditionnée sous la forme de carreaux. Les plus petits exemplaires sont ceux de la mosaïque avec des dimensions de 2 x 2 cm, mais on en trouve aussi en grand format de 60 x 120 cm. Elle peut servir de revêtement mural pour toutes les pièces de la maison : salon, salle à manger, cuisine, bureau, chambres, salle de bain (douche), etc. Elle n’est pas très indiquée pour les revêtements de sol, en particulier dans les pièces à vivre et à passages fréquents comme le salon. Elle ne doit pas non plus être utilisée comme revêtement pour la terrasse ou pour toute autre surface extérieure. Cependant, il arrive exceptionnellement qu’on la pose comme carrelage de sol intérieur, en veillant bien évidemment à choisir un modèle haut de gamme qui a été préalablement traité pour résister aux chocs et aux rayures.

Malgré son charme et ses atouts, la faïence est extrêmement fragile et sa manipulation très délicate. A moins d’être un expert, il est carrément impossible de réussir soi-même sa pose. Il faut donc faire appel à un professionnel. Il n’est pas indispensable de rechercher un spécialiste de ce carrelage-là en particulier, car tous les bons carreleurs sont capables de la poser convenablement pour une commission de 30 à 45 euros le mètre carré. Les sites professionnels permettent d’en contacter plusieurs et d’obtenir des devis gratuitement.

faience

Où trouver de la faience pas cher

La faïence existe dans une très large gamme de prix, généralement entre 20 et 120 euros le mètre carré. On peut en acheter moins cher dans tous les magasins spécialisés et à très bon prix dans les villes qui en produisent en France : Charente, Blois, La Rochelle, Moustier, Nevers, Rouen, Malicorne, Marseille, Bordeaux… Pour bénéficier d’un coût encore plus réduit, on peut attendre d’acheter en soldes ou au cours des périodes de promotion.
Ce carrelage coûte également moins cher dans les pays limitrophes de la France, en particulier en Espagne et en Italie. On peut donc la commander sur internet et se la faire acheminer à bon prix si l’on veut avoir un revêtement original et exclusif.

Faïence : conseils d’entretien et d’utilisation

En dépit de sa grande fragilité, ce carrelage spécial résiste bien aux tâches et à la salissure. Elle est donc très facile à entretenir, et il suffit de passer sur elle un chiffon imbibé d’eau savonneuse, de préférence du savon de vaisselle. Si les tâches demeurent, on peut ajouter à l’eau savonneuse du vinaigre blanc ou un peu d’alcool de maison.

faience

Les détergents ménagers et autres produits agressifs comme la Javel sont à éviter, au risque d’abîmer la faïence et de la rendre perméable à l’eau. Dans le cas particulier du carrelage de sol, on peut également prendre le soin de les dépoussiérer tous les jours.